Konferencja Globalizacja komunikacyjna 10 lat później: wyzwania interkulturowe | Wydział Filologiczny

Konferencja Globalizacja komunikacyjna 10 lat później: wyzwania interkulturowe

Instytut Filologii Romańskiej

na Wydziale Filologicznym UG

zaprasza do udziału w konferencji

Globalizacja komunikacyjna 10 lat później: wyzwania interkulturowe

Gdańsk, 26-28 września 2018
Wydział Filologiczny Uniwersytet Gdańskiego,

w budynku Neofilologii, ul. Wita Stwosza 51, 80-308 Gdańsk.

 
Publikacja pokonferencyjna: planujemy publikację Państwa artykułów po recenzji w wydawnictwie Peter Lang. Tekst należy przesłać w wersji elektronicznej do końca listopada 2018. Długość tekstu nie powinna przekraczać 28 000 znaków (ze spacjami). Wskazówki redakcyjne dla autorów zostaną przesłane w późniejszym terminie.
 
Jeśli mają Państwo jakiekolwiek pytania, zachęcamy do kontaktu drogą mailową: globalisation2018@ug.edu.pl
 

Ce qui peut, au premier coup d’œil, apparaître comme une rime banale et facile, n’est qu’une formule qui essaie d’exprimer, le plus laconiquement possible, une des hantises du monde contemporain. À l’époque où le grand récit du progrès, malgré le rythme accéléré du développement technologique, appartient déjà au passé, l’on ne cesse de réfléchir sur différentes manières dont ce qui a été revient, et dont nous-mêmes revenons aux formes et contenus qui semblaient déjà morts ou pour le moins désuets. Contredisant le principe héraclitéen, la société, la politique mais aussi la culture et la littérature plongent dans ce qui a déjà été, se nourrissent du retour qui alimente leur fonctionnement et donne des effets qui, il n’y a pas si longtemps, n’étaient pas du tout envisageables. Nous ne tournons plus, tel l’ange de l’histoire benjaminien, le visage vers le passé : nous y retournons pour y puiser des ressources, et pour en répéter des erreurs.

Le mode d’existence de ce passé, sous quelque forme qu’il apparaisse, n’est plus celui du vestige. Il ressemble plutôt au fantôme, avec sa présence-absence, sa réalité-irréalité. L’approche hauntologique, proposée par Derrida, n’est cependant pas la seule qui donne accès à ce retour opiniâtre et inopiné du passé. En effet, la littérature moderne apparaît comme un réservoir inépuisable de formes, d’images, de récits dans lesquels le retour constitue tantôt un thème, tantôt un modèle narratif qui par lui-même peut révéler ce qui sous-tend différents enjeux de ce phénomène.

Lors d’un colloque qui se tiendra à l’Université de Gdańsk du 19 au 21 septembre 2018, nous aimerions aborder des aspects choisis du phénomène du retour, tel qu’il se manifeste dans la littérature française et francophone du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui.

 

Calendrier :                                                  

  • avant le 31 octobre 2017 : adresser une proposition, d’une longueur maximum de 500 mots, à l’adresse suivante : colloque.erta@ug.edu.pl
  • 19-21 septembre 2018: colloque
  • fin 2019 : publication des actes du colloque dans la revue Cahiers ERTA, 
 

 

Treść ostatnio zmodyfikowana przez: Anna Malcer-Zakrzacka
Treść wprowadzona przez: Anna Malcer-Zakrzacka
Ostatnia modyfikacja: 
środa, 19 września 2018 roku, 8:39